MONKEYPOX


Mise à jour le 9 Juin 2022

 

Plusieurs cas d’infections autochtones à virus Monkeypox (MKP) ont récemment été confirmés sur le territoire national et un premier cas vient d’être diagnostiqué et pris en charge au CHU de Bordeaux.

A l’instar des cas déclarés dans les autres pays d’Europe, en Amérique du Nord et en Australie, la transmission de ce virus touche fréquemment les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes.

Santé Publique France publie régulièrement un point de situation qui renvoie à plusieurs documents de référence (fiche conseil, affiche) : https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2022/cas-de-monkeypox-point-de-situation-au-7-juin-2022

 

La vigilance est recommandée tant sur la veille et la déclaration des cas que sur l’orientation et la prise en charge d’éventuels patients.

Tout cas suspect devra être signalé à l’Agence régionale de santé à l’adresse suivante ars33-alerte@ars.sante.fr et au 0 809 400 004 et devra bénéficier d’une consultation médicale spécialisée et d’un test diagnostique réalisé par PCR ou RT-PCR.

Les services de maladies infectieuses, les CeGIDD ainsi que les associations communautaires de la Nouvelle-Aquitaine ont été informés par notre ARS pour mettre à disposition des lieux de promiscuité, en particulier les établissements de consommation sexuelle, les supports de communication réalisés par SPF (Affiches ICI) et (FICHE CONSEIL ICI). Toutes ces informations sont également disponibles sur le site sexosafe ICI.

Retour aux actualités